Êtes-vous sûr de vouloir trop payer l’impôt?

Le crédit d’impôt permet directement de payer moins d’impôts à la différence de la déduction fiscale, c’est donc très intéressant. Quels sont ceux auxquels vous pourriez encore prétendre avant la fin de l’année ?

Acheter une maison

Tout ménage qui investit dans l’immobilier pour en faire sa résidence principale a droit à un crédit d’impôt fédéral de 750 dollars. Le gouvernement du Québec octroie aussi la même somme, ce qui constitue une économie d’impôt de 1375 dollars en tout après l’abattement du Québec. Vous pourriez donc encore acheter le logement de vos rêves avant le 31 décembre 2019 ou démarrer sa construction. Seule condition : ne pas avoir été propriétaire au cours de cette année ou des quatre années antérieures.

Aider un proche

Plusieurs crédits d’impôt sont attribués par le régime fiscal québécois si vous aidez un proche. Ainsi, si votre conjoint a plus de 70 ans et que vous en prenez soin dans votre résidence, vous pouvez bénéficier jusqu’à 1015 dollars d’impôts en moins. Idem si vous hébergez un proche qui a besoin de soins, vous pouvez avoir droit jusqu’à 1185 dollars. Même si vous n’habitez pas avec ce proche, la loi prévoit depuis 2018 un crédit d’impôt remboursable d’un montant 533 dollars si vous vous en occupez bénévolement au quotidien.

Les crédits d’impôt pour frais médicaux

N’oubliez pas les crédits d’impôt pour frais médicaux. Si vous ou votre conjoint et enfant mineurs avez eu des dépenses de santé, vous avez droit à un crédit d’impôt non remboursable au fédéral et au Québec. Pour effectuer votre calcul, mieux vaut avoir les conseils d’un comptable fiscaliste. Vous connaîtrez les frais admissibles et le montant des taux applicables. Il faut savoir aussi que la prime d’assurance médicaments au Québec payée par les salariés est admissible au crédit d’impôt pour frais médicaux, mais aussi au fédéral en 2019. Mais certains le sont au Québec et non au fédéral et vice versa d’où l’intérêt de consulter un professionnel.

Autre crédit d’impôt lié à un traitement médical

Si vous avez subi un traitement contre l’infertilité, les frais sont admissibles jusqu’à concurrence de 20 000 dollars du total des dépenses. Le crédit d’impôt quant à lui s’élève jusqu’à 80% des frais selon le revenu imposable.

Faire des dons

Les dons de bienfaisance ouvrent des droits à crédit d’impôt. Ils s’élèvent jusqu’à 25.75% du montant dès les premiers 200 dollars versés.

Loading...

Be the first to comment on "Êtes-vous sûr de vouloir trop payer l’impôt?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.